Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chacun son métier, les vaches seront bien gardées.

Yves Michaud, Facebook 16/9/2016

"Le despotisme impuissant

C'est chaque fois la même chose: une loi est votée et elle est immédiatement, longuement et violemment contestée dans "la rue" par des manifestants de plus en plus résolus et/ou nombreux.
Soit la loi est alors retirée (CPE, Devaquet) soit elle est retouchée et émoussée (Khomry).
Sur quoi politiciens et journalistes nous redisent comme un mantra que "la France est ingouvernable".
On entend déjà ce refrain pour prédire ce qui se passera en 2017.
Or ce n'est pas que la France soit ingouvernable!
C'est seulement que son organisation constitutionnelle est totalement absurde.
Nous vivons de facto et de jure sous un régime présidentiel avec la fiction qu'il existe un premier ministre en charge de l'exécutif mais qui en réalité sert de fusible pour protéger le Président quand celui-ci a fait trop de sottises.Ce premier ministre peut être totalement ectoplasmique - Ayrault, Fillon - ou juste bavard -Valls - ça n'a pas la moindre importance. Le pouvoir est "au château"
En fait le président cumule pouvoir exécutif et pouvoir législatif via sa majorité de "godillots" qui lui doivent tout, à commencer par leurs postes de députés et des sénateurs lors des investitures pour les élections qui suivent l'élection présidentielle.
Il y a, sauf rares cas de cohabitation, confusion absolue et totale entre exécutif et législatif.
La preuve en est cette formule scandaleuse omniprésente: "il y a un problème? Le gouvernement va faire une loi". Comme si c'était au gouvernement de faire les lois - si bien que cet exécutif-législatif n'a même pas le temps de gérer ce qui est de son ressort (le maintien de l'ordre, la situation d'Alstom, le mauvais fonctionnement de la fonction publique, les retards de l'administration, etc., etc.).
Personne apparemment ne s'étonne que toutes nos lois portent des noms...de ministres: Devaquet, Fillon, Perben, Taubira, Duflot, Pinel, Macron, Thevenoud, etc., etc.
En théorie politique, une telle confusion de l'exécutif et du législatif s'appelle despotisme et l'illustration qui en était donnée était en général celle de...l'empire Ottoman.
Sauf que comme notre sultan ne peut plus faire couper les têtes, son despotisme tourne à vide et dès qu'il fait ou fait faire "sa" loi, les citoyens descendent dans la rue....
La seule et unique solution pour sortir de ce merdier est de revenir à un vrai régime présidentiel comme aux USA en donnant au président l'exécutif et en réservant le législatif aux Chambres avec un système électoral proportionnel qui exclue les chambres godillots. Loin d'être impuissant, le pouvoir sous ses deux faces aura de plus grandes chances d'être obéi et respecté. Évidemment, plus besoin du tout de premier ministre. Le président gouverne pendant cinq ans et les chambres légifèrent. A eux de s'accorder ou pas.
Il faut en tout cas en finir avec le despotisme démocratique (la formule est...de Kant) impuissant et bavard."

Tag(s) : #Institutions

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :