Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bien utiliser des ressources rares

Dans « La lettre bleue » de mai 2016, Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine, fait part de son inquiétude pour les départements

« La compétence sociale est notre cœur de métier, c'est le premier fondement de la légitimité des Départements. Or ceux-ci voient exploser les allocations de solidarité qu'ils assument, pour le compte de l'État, sur leurs ressources propres. Jusqu’au risque bien réel d'une cessation de paiement pour certains d'entre eux. C'est ce que l'on appelle l'effet ciseaux. D'un côté, les dotations de l'État ne cessent de diminuer. De l'autre, les dépenses sociales ne cessent d'augmenter... Dix Départements étaient annoncés en déséquilibre budgétaire en 2015, 30 à 40 d'entre eux vont l'être en 2016 et une soixantaine en 2018... Le coût du RSA, à l'origine entièrement financé par l'État, a doublé depuis l'attribution de cette compétence aux Départements en 2004. Pour les Hauts-de-Seine, le reste à charge sur ces allocations a progressé de 40 % entre 2011 et 2015, sans qu'aucune mesure n'ait été prévue par l'État pour compenser ce financement ! En réalité, le gouvernement joue avec le feu et on est en droit de se demander s'il n'utilise pas cette situation pour aboutir à ce qu'il a échoué à faire par la voie législative : supprimer les Départements. Dans ce contexte, l'objectif de notre rapprochement avec les Yvelines - nous avons approuvé en avril les premiers transferts de compétences à l'Établissement public interdépartemental - est justement de faire face à cet étranglement financier organisé par l'État central en libérant un potentiel de développement plus important tout en préservant notre capacité à lancer des politiques publiques au plus près des besoins de nos populations. »

Je ne partage pas cette analyse. Je crois que la France et les Français —le monde et les technologies étant ce qu’ils sont aujourd’hui— se porteraient mieux, si nous ne conservions que de grandes communes = des « commune nouvelles », disons, par exemple, d’un minimum de 300 000 habitants ou 200 km2, les régions, telles qu’elles existent, l’état (et les États Unis d’Europe = la France et ses voisins qui le voudraient).

Certes, les élus et les agents départementaux, font de leur mieux, et on peut comprendre qu’ils n’aspirent pas à disparaître, mais je suis persuadé que ce qu’ils font pourrait être efficacement réparti entre « commune nouvelles » et « régions », et, sauf l’empathie que je leur dois, avec un rapport coût efficacité supérieur.

Tag(s) : #Organisation

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :